21-03-2018

Nouveautés fiscales belges 2018

Un certain nombre de mesures fiscales ont récemment été introduites par le gouvernement belge. Retrouvez ci-dessous nos articles et vidéos sur ces nouveautés.

Taxe sur les comptes-titres

Tout investisseur (personne physique) détenant des comptes-titres dont la valeur moyenne cumulée s’élève à minimum 500 000 euros est désormais soumis à une taxe annuelle de 0,15 %.

Taxe Reynders

La « taxe Reynders » s'appliquait jusque fin 2017 aux fonds d'investissement (OPCVM et SICAV de capitalisation) qui investissaient au moins 25 % en obligations. Avec un seuil abaissé à moins de 10% de créances, nombre de sicav entreront dans le champ d’application de cet impôt.

 

Réforme de l’impôt des sociétés

Depuis début 2018, le taux d'imposition des sociétés est passé à 29 % (contre 33 % auparavant) et à compter de 2020, il passera à 25 %. En parallèle, un certain nombre de nouvelles mesures augmenteront la base de calcul de l'impôt des sociétés.

 

 La vie, un long fleuve tranquille ?
En savoir plus sur l'accompagnement de la Banque à toutes les étapes de la vie des familles


Bernard Goffaux
Responsable Estate Planning

 

Pour en savoir plus sur les conséquences de ces nouveautés fiscales sur votre situation personnelle.

Contactez un conseiller