01-06-2016

La Banque soutient la création photographique et les actions en faveur d’enfants issus de milieux défavorisés

La Banque de Luxembourg soutient la Fondation A Stichting, à Bruxelles. Au travers de ce partenariat, la Banque poursuit sa tradition de mécène, en apportant son soutien à la création artistique et à des initiatives d’intérêt général.

Exploration des enjeux et des contradictions de l’image

Reconnue d'utilité publique, la Fondation A Stichting soutient la création, la connaissance et la conservation de l'image photographique. La Fondation a vocation à explorer les enjeux et les contradictions de l'image document afin de questionner ce monde du tout visible. Plus rien n’existe qui ne semble devoir être attesté par l’image. Pourtant l’idée de l’enregistrement du réel par la photographie ne va pas de soi. Qu’en est-il de notre capacité à regarder, à discerner lorsque les images qui nous entourent dans leur surabondance et leur virtuelle immédiateté, se complexifient avec force et rapidité ? Le projet de la Fondation A Stichting consiste à explorer les enjeux et les contradictions de l’image document afin de questionner ce monde du tout visible. La Fondation organise chaque année trois expositions.

Plate-forme consacrée à l’image photographique

La Fondation s’inscrit dans une zone de la ville (Forest) anciennement vouée à l’industrie, qui s’est progressivement transformée en un quartier de logements avec de nombreux lieux consacrés à la création artistique. Elle s’y inscrit avec le désir, en tant qu’acteur culturel, de participer à la vie de ce quartier. Véritable plate-forme consacrée à l’image photographique, la Fondation A Stichting se propose également de devenir partenaire de projets d’expositions et d’éditions, organisées en collaboration avec des institutions culturelles belges et étrangères.

Soutien d’enfants issus de milieux défavorisés

Le programme Découverte de la Fondation A Stichting propose des activités destinées à des enfants issus de milieux défavorisés. Le projet éducationnel est basé sur le concept de la pédagogie coopérative et active: l’apprentissage se fait essentiellement par la recherche, l’observation, l’expérimentation et l’échange. Dans ce cadre, des enfants et étudiants sont invités à venir rencontrer les artistes avant l’ouverture de l’exposition. Durant ces moments d’échanges spontanés et intenses, les artistes leur parlent de leur vie, de leurs œuvres photographiques et répondent à leurs multiples questions. Des visites guidées, des ateliers de lecture et d’écriture de l’image photographique sont également organisés pour les jeunes tout au long de l’exposition.

Photographie et voyage font un. La caméra devient mémoire

Jusqu’au 26 juin 2016 : Exposition Lucky Cat, par Koji Onaka.
Koji Onaka (né en 1960 à Nogata, île au sud du Japon) a étudié au Tokyo Photograph College. Il démarre en 1982 sa carrière en tant qu’indépendant et affirme très tôt son style photographique. Ses tirages noir et blanc nuancés de gris fumés semblent cristalliser ses sujets dans le passé. Entachés de mélancolie et de mystère, les clichés échappent invariablement aux lois du temps. Collectionneur des souvenirs de ses voyages, il propose une succession d’instants composés instinctivement. Il n’a de cesse de voyager à l’écart des grandes mégalopoles japonaises, sans but précis, ni sujet défini en amont, traversant des villages paraissant appelés à disparaître. Koji Onaka cherche moins à documenter les lieux, qu’à révéler leur charge émotionnelle, laissant au spectateur la possibilité d’interpréter chaque image selon sa propre sensibilité.

Fondation A Stichting
Av. Van Volxem, 304 à Bruxelles (Forest)

En savoir plus sur la Fondation A 
En savoir sur l’engagement sociétal et les initiatives soutenues par la banque


0 réaction

Poster un message

31 + 8 =

Aucun commentaire.