13-12-2018

L'ASBL Friendship est lancée en Belgique

La Banque de Luxembourg apporte son soutien à Friendship depuis de nombreuses années. Fondée en 2002 au Bangladesh, cette ONG œuvre dans les domaines de la santé, de l’éducation, de l'adaptation au changement climatique, du développement économique durable et de la promotion des droits humains fondamentaux.

Nous apportons à cette association une aide financière mais aussi et surtout les compétences de nos collaborateurs sur des sujets aussi variés que la microfinance, l’organisation, l’informatique, la gestion de l'information ou la communication. Retour sur ces initiatives avec une interview de l'un des administrateurs de Friendship Belgium, Marc Elvinger, par ailleurs président de Friendship Luxembourg et co-président, aux côtés de Runa Khan, du réseau Friendship International.
 

Marc Elvinger, voilà 17 ans que Runa Khan a fondé Friendship au Bangladesh, pourquoi avoir établi une plateforme en Europe et lancer une antenne en Belgique aujourd’hui ?

Peu de temps après avoir démarré les activités de Friendship au Bangladesh – moyennant le lancement du premier bateau hôpital du pays – Runa s’est rendue compte que si elle voulait continuer à centrer son action en fonction des besoins prioritaires qu’elle identifiait localement, sur le terrain, elle devait se rapprocher au plus près de ses donateurs et partenaires.

Ceci pour éviter, et à vrai dire court-circuiter, les longues chaines d’intermédiation qui ne diluent que trop aisément les relations et les projets qui en résultent.

C’est de là qu’est née sa détermination de constituer sa propre plateforme en Europe. C’est un peu par hasard – qui s’est avéré un heureux hasard – que c’est au Luxembourg que la première entité Friendship a été constituée, avant les Pays-Bas, la France, la Grande-Bretagne et aujourd’hui la Belgique.
 

Le lancement de Friendship en Belgique s’est déroulé en présence de S.A.R la Princesse Esméralda de Belgique et de Yann Arthus-Bertrand. Pouvez-vous nous en dire plus sur l’engagement respectif de ces deux personnalités ?

Auteure, journaliste féministe et environnementaliste, S.A.R la Princesse Esméralda de Belgique prend régulièrement la parole pour défendre la planète et les femmes et les hommes qui l'habitent. Déjà membre du conseil d’administration de Friendship UK, il était naturel de lui demander si elle était prête à prendre la présidence de la nouvelle entité belge.

Et pour notre plus grand bonheur, elle a accepté ! La rencontre de la Princesse avec Runa Kahn s’est faite il y a deux ans, par l’intermédiaire de Yann Arthus-Bertrand dont le film « Human » sorti en 2015vait bouleversé la Princesse. Yann Arthus-Bertrand quant à lui, est très lié à Friendship depuis déjà plus de dix ans. C'est ainsi que dans le cadre de la COP21, il a réalisé pour nous le film "Climate Change in Bangladesh" que nous avons projeté à nouveau à l'occasion à l'occasion de la soirée de lancement de Friendship Belgium.

Particulièrement engagé, Yann Arthus-Bertrand réalise des films sur des thèmes qui lui sont chers, notamment à travers sa fondation GoodPlanet, créée en 2005. Nous sommes profondément reconnaissants à la Princesse Esméralda et à Yann pour leur engagement personnel au service de notre cause en donnant ainsi plus de visibilité à celle-ci.

Yann Arthus-Bertrand, Runa Khan, Princesse Esmeralda de Belgique

 

Concrètement, qu’est-ce que les actions de Friendship ont permis d’apporter au Bangladesh ?

En l’espace de 17 ans, Friendship a notamment :

  • Mis en exploitation deux bateaux-hôpitaux supplémentaires - cinq autres viendront s'y ajouter en 2019 ;
  • Développé un système de santé intégré rendant plus de 150.000 services par mois ;
  • Mis en place 78 écoles et centres d’éducation pour adultes ;
  • Développé un programme de microfinance servant plus de 10.000 agriculteurs et pêcheurs ;
  • Lancé un programme d’électrification rurale destiné aux plus pauvres ;
  • Lancé un programme de bonne gouvernance fondé sur une approche en termes de droits citoyens ;
  • Préparé des milliers de familles aux effets du changement climatique.

Au-delà de ces chiffres, c’est de l’exemplarité que Friendship a développé dans un pays où tout n’est pas facile, en s’en tenant strictement à ses valeurs fondatrices: Intégrité, Dignité, Justice, Qualité et Espoir.
 

Depuis 2008, la Banque de Luxembourg soutient Friendship. En quoi et comment ?

Moyennant un appui financier bien-sûr, en particulier pour le lancement d’un projet de microfinance au bénéfice de pêcheurs du Golfe du Bengale qui s’est très bien développé en l’espace de 7 ans.

Mais au-delà, et c’est au moins aussi important, par un mécénat de compétence et d’appui logistique multiforme portant à la fois sur les supports de communication (publications, site internet) dont Friendship a besoin en Europe et au Bangladesh, l’accueil de membres du staff de Friendship Bangladesh pour des stages et échanges de bonnes pratiques, l’envoi de membres du staff de la banque auprès de Friendship Bangladesh pour des missions de support technique, la mise à disposition de locaux, etc.

Tout cela dans la bonne ambiance et le souci du travail bien fait !
 

 Découvrez les actions de Friendship

 

Un film "Voice of Bangladesh" a été réalisé pour rendre hommage à la dignité et au courage des habitants de la région et à l’empathie des équipes de Friendship qui travaillent au sein de communautés sinon largement délaissées.